Close

Mercredi 2 avril, nous avions rendez-vous chez Cap Digital à l’occasion de l’évènement “Décodez le code!”.

Cette après-midi dédiée aux échanges sur les enjeux de l’éducation au numérique, nous a permis de présenter aux participants l’Educaduino, produit en Île-de-France par Eurosmart, lors d’un One Minute Madness de qualité.
Dans un monde où le numérique prend de plus en plus de place et touche des domaines aussi variés que la science, la communication ou encore l’art, ne devrait-on pas offrir aux enfants de demain les clefs d’interprétation, comme la programmation, qui leur permettront d’être acteurs de leur société ?

Nous soutenons le projet Educaduino dans la mesure où il permet d’initier garçons et filles à la programmation de manière simple et ludique, tout en introduisant des notions de bricolage, développement durable, consommation responsable. Les plus intéressés pourront se découvrir une vocation dans les métiers du code, les autres auront acquis une culture de la fabrication numérique qui apparaît indispensable pour comprendre le monde dans lequel nous vivons et par conséquent rester compétitifs sur le marché de l’emploi.

Cet outil, inspiré de l’Arduino, est pensé spécifiquement pour le monde de l’éducation, par des spécialistes de l’outillage scolaire. Fourni avec un manuel clef en main, peu cher, il pourrait permettre de contourner les blocages institutionnels soulevés lors des ateliers organisés par Cap Digital : formation des professeurs et manque de budget public pour équiper les écoles en technologies.

Nous sommes convaincus qu’une initiation au code pourrait profiter à tous, soit dès le collège  en cours de technologie, soit en cours de physique au lycée. La Fonderie ne souhaite pas alimenter le débat sur la nécessité de l’enseigner dès la maternelle comme le font désormais les britanniques, ou même se positionner sur la question du remplacement de certaines options par des cours de programmation.

Nous espérons favoriser à notre échelle l’apprentissage des technologies numériques en mobilisant les enseignants eux-mêmes. Certains semblent déjà être demandeurs d’outils de partage de ressources en ligne pour initier des programmes numériques.

A PROPOS DE L'AUTEUR

Karine Goldberg