Chargement Événements

« Tous les Événements

  • Cet Événément est passé

Consommation énergétique, EnR et Territoires

18 octobre 2013

Colloque de la Mission Ecoter en partenariat avec la FNCCR, le Vendredi 18 octobre 2013 à Paris

Rareté des énergies fossiles et des matières premières, dépendance accrue de nos sociétés à l’électricité, augmentation de la consommation finale d’énergie, risque de fracture énergétique entre les territoires, précarité énergétique et urgence climatique sont des sources d’inquiétude qui se traduisent par des politiques en faveur de la sécurité et de l’indépendance énergétique.

Les énergies renouvelables sont au cœur de la politique énergétique européenne 2020 qui a fixé ses objectifs pour 2020 : 20% de réduction des émissions de GES, 20% d’économie d’énergie, 20% d’énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie.

Selon les estimations d’Eurostat, les énergies renouvelables ont contribué à hauteur de 13% à la consommation finale brute d’énergie de l’UE à 27 en 2011, contre 7,9% en 2004 et 12,1% en 2010. En 2011, la part des énergies renouvelables en France représentait 11,5% de la consommation intérieure brute d’énergie.

Face à des prévisions indiquant que la dépendance énergétique de l’Union européenne devrait passer de 54% à 70% d’ici 2030 et au constat que la consommation finale de l’énergie augmente dans les transports, le tertiaire et le résidentiel, il est décisif d’installer pleinement les EnR comme une filière économique durable et d’agir sur l’offre en diversifiant les sources d’énergie. Il faut aussi repenser le modèle des flux production / consommation qui seront de plus en plus décentralisés et rendre les réseaux plus flexibles et adaptables en les transformant en « smart grids » avec tous les outils associés (agrégateurs, compteurs communicants, stockage, outils de prédiction météorologique).

Autorités concédantes, collectivités territoriales, opérateurs d’énergies, équipementiers, constructeurs convergent, avec leurs compétences et leurs responsabilités, vers un même engagement : celui de la transition énergétique. Le Débat National sur la Transition Energétique a été initié à la fin de 2012 et le Conseil National constitué à cet effet rendra, pendant l’été, ses propositions pour optimiser les modes et les systèmes de production, utiliser le plus possible les énergies renouvelables et faire émerger, ainsi, un nouveau modèle de consommation. A partir de ces propositions, le gouvernement élaborera un projet de loi dont la discussion au Parlement est prévue au début de 2014.

Ce colloque, qui s’adresse aux élus et aux agents des autorités concédantes, collectivités territoriales, aux représentants institutionnels et aux partenaires privés, sera l’occasion de faire le point sur certaines conditions de la transition énergétique : rôle des collectivités, panorama des EnR et structuration du marché, systèmes et smart grids, enfin, prospective.

Programme

Modération – Patrick Bellin – Conseiller technique – Mission Ecoter

09h30 – Introduction aux débats

Jean-Claude Merceron, Sénateur de Vendée et Président de la Commission EnR-MDE de la FNCCR, membre du Conseil National du Débat sur la Transition Energétique

09h45 – 10h10 – Approche macro-européenne et française avec le rappel des objectifs et des critères

  • Intervenant en attente de confirmation – Ministère du Développement Durable ou Cabinet d’avocat

10h10 – 10h30 – Vision européenne des EnR – Baromètre

  • Intervenant – L’Observatoire des Énergies Renouvelables – Observ’ER

10h30 – 10h50 – Panorama des énergies renouvelables (filières, types et coûts des équipements -investissements, exploitation/amortissement/renouvellement – commercialisation de la production)

  • Intervenant – Syndicat des Énergies Renouvelables – Jean-Louis Bal, Président

10h50 – 11h10 – Présentation Débat national sur la transition énergétique et de ses résultats

  • Intervenant – FNCCR – Daniel Belon, Directeur adjoint

11h10 – 12h40 – Adapter les systèmes, gagner en flexibilité et favoriser la production : approche sectorielle versus approche systémique. Les smart grids jouent un rôle dans l’ajustement de la production et de la consommation, et pour rendre flexible le réseau, maintenir la qualité de service, éviter les coupures.

Outils de prédiction météorologique, compteurs communicants permettent de comprendre la consommation, de prévoir la production et d’en faciliter l’intégration sur le réseau, grâce aux agrégateurs, aux solutions de stockage. Ajouter les EnR aux systèmes de pilotage et aller vers un internet de l’énergie, comme l’explique Jeremy Rifkin ou, en peer-to-peer, selon Joël de Rosnay, suppose de pouvoir lever des verrous technologiques. Où en est-on dans les différentes expérimentations engagées depuis quelques années ?

Intervenants

  • – GDF Suez Futures Energies (GreenLys)
  • – Bouygues Energies & Services – Servan Lacire, Directeur Innovations et Technologies
  • – ERDF Méditerranée (Nice Grid) – Jean-Christophe Delvallet, Directeur du développement ou Christophe Arnoult, Responsable Grands Projets et Réseaux du Futur

14h00 – 15h00 – Approches des collectivités territoriales dans le pilotage des réseaux

Schéma régional du Climat, de l’air et de l’énergie, schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables, les collectivités territoriales sont au cœur de la transition énergétique et élaborent des stratégies pour répondre aux questions d’adaptation des réseaux de distribution, d’intégration des EnR dans la dynamisation des territoires et pour valoriser l’économie locale.

Point sur le pilotage des réseaux d’énergie et sur les stratégies d’anticipation pour équilibrer consommation et production.

Intervenants

  • Régie communale de Montdidier – Laurent Morelle, Directeur
  • Syndicat Départemental d’Energie de Vendée (SyDEV) – Nicolas Gente, Ingénieur développement innovation ou Pascal Berzosa, Directeur général
  • Syndicat Départemental d’Energies du Morbihan (SDEM)

15h00 – 16h30 – Prospective Convergence smart grids énergies renouvelables

Si la dynamique de la transition énergétique est en marche pour atteindre 20% d’énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie, il reste des axes d’amélioration – technique (réseau et production) – en termes d’équipement dans les points de consommation (bâtiments, logements, transports, villes numériques, etc.), réglementaires, économiques. Quelle prospective à 5/10 ans ?

Intervenants

  • Institut Mines–Télécom – Francis Jutand, Directeur scientifique
  • ITEMS International – Hervé Rannou, Président
  • Université Paris-Dauphine – Patrice Geoffron – Professeur d’Economie et Directeur du LEDa-CGEMP Laboratoire d’Economie de Dauphine – Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières Premières
  • ATOS Worldgrid
  • Schneider – Thierry Djahel, Directeur Développement & Prospective

16h30 – 16h45 – Conclusion des débats

  • Mission Ecoter

Consommation énergétique, EnR et Territoires
Comment réunir les conditions pour réussir la transition énergétique ?
Comment intégrer les énergies renouvelables dans les smart grids ?
Vendredi 18 octobre 2013
09h30 – 16h45
Caisse des Dépôts et Consignations
56 rue de Lille 75007 Paris
Salle Corvetto

Information et inscription : www.ecoter.org

Détails

Date :
18 octobre 2013

Lieu