Close

Dans le cadre de l’Infolab éphémère déployé par la FING et ses partenaires à l’occasion du festival Futur en Seine (4e étage de la Gaîté Lyrique), La Fonderie propose et anime samedi 14 juin, de 15h à 18h, un atelier pour s’initier à la rephotographie, une technique photographique qui permet de réunir dans l’espace des images écartées par le temps.

Dans le respect de la charte des Infolabs, cet atelier collaboratif a pour objectif de démontrer que le croisement entre des contenus (visuels) et des données (spatiales) peut soutenir le développement et l’appropriation de pratiques numériques créatives.

Concrètement, « La petite fabrique rephotographique » va permettre de produire et de valoriser des rephotographies réalisées insitu par les participants, à proximité du CNAM, de la Gaîté Lyrique et du square Emile Chautemps.

Après la présentation d’une sélection de cartes postales anciennes libres de droits (fin XIXe et début du XXe siècle) et le repérage approximatif de leurs points de prise de vue, les participants sont invités à rejoindre la rue pour reprendre en photo chaque image du passé à l’aide d’une tablette numérique en s’alignant sur les cadrages d’hier. Au cours de cette campagne de reconduction photographique éclair, ils en profitent pour collecter des données de géolocalisation à chaque nouvelle prise de vue. De retour en salle, les contenus et données recueillis sur le terrain sont traités et assemblés jusqu’à créer une carte interactive intégrant la visualisation des paires d’images avant/après.

Si vous êtes intéressés par cet atelier, vous pouvez vous inscrire en ligne (n°20).

Le format, la méthode et les outils mis en œuvre ont été formalisé au sein d’un scénario d’animation reproductible qui est partagé dans la base de ressources de la communauté des Infolabs. Ce scénario a été inspiré par les nombreuses expériences issues de la rencontre progressive entre la rephotographie et les capacités facilitatrices offertes par le numérique. Même s’il repose sur un mode opératoire différent, il s’approche de celui des Cartepostales Parties organisées par OKF France dans le cadre du projet Open Postcards. La valorisation et la mise en récit cartographique finale des paires d’images avant/après ont pour origine une série de tests applicatifs effectués à partir des images publiées par Rue89 dans sa « fabuleuse machine à remonter le temps ».

A PROPOS DE L'AUTEUR

Karine Goldberg