Close

Les 21 et 22 juin dernier s’est tenue la première édition de la Maker Faire Paris au Centquatre, lieu de création artistique et culturel, dans le 19ème arrondissement de Paris. Cet événement international a sillonné une vingtaine de pays avant d’arriver en France. Plusieurs milliers de visiteurs ont ainsi pu découvrir, le temps d’un week-end, le mouvement des « makers ».

La Fonderie, agence publique numérique d’Île-de-France était partenaire de l’événement, a participé activement à sa réussite. Dès samedi matin, le stand placé dans l’allée centrale fut rythmé par de nombreuses animations, de tout niveau, afin de ravir petits et grands et surtout faire vivre le slogan de cet événement : « nous sommes tous des Makers ! ».

Présentation de la rétrospective des animations de La Fonderie en images et en actions.

 # Atelier soudure

Les enfants dès 6 ans ont pu souder les éléments d’un badge lumineux à led grâce à Frédéric Jourdan de Snootlab, cette société française, distributeur officiel d’Arduino, conçoit des produits électroniques dans une approche « Open Hardware » et « Open Source ». Une centaine de badge a été soudé durant le week-end par les visiteurs de 7 à 77 ans.

# Atelier badge

Après avoir effectué l’atelier soudure, il était proposé de faire un badge avec le dessin « je sais souder » spécialement créé pour l’occasion. Accessible dès 4 ans, les feutres et feuilles de dessin permettaient de dessiner soi-même le motif de son badge pour les âmes les plus créatives. Cette animation fut aussi bien appréciée par les petits que par les grands et plus de 300 badges ont été fabriqués en deux jours !

cc Flora Clodic-Tanguy

# Expérimentation sur l’électricité

Kid-it est une association qui propose des ateliers pratiques et expérimentations pour enfants afin qu’ils s’approprient les nouvelles technologies, les sciences et les arts.Lors du salon, les trois animateurs ont proposé aux enfants de découvrir l’électricité conductrice au travers d’expériences en proposant, par exemple, une variante du célèbre jeu « Fruit Ninja », dont le but est de toucher, le plus vite possible, les fruits s’affichant à l’écran, cette fois-ci avec des fruits réels ! Il était également possible de jouer à Pacman ou Space Invaders avec ses pieds grâce à des feuilles d’aluminium et des fils électriques. L’objectif de ces jeux était de prouver de manière ludique la conductivité électrique du corps humain.

# Ankou : sculpture en lévitation

Cette sculpture, signée par Guillaume Kuntz et Arthur Clément de Ao Gitsune Design, représente la force de l’imagination. La gravité terrestre est ici utilisée comme une métaphore du temps qui passe. Le crâne est ainsi suspendu pour illustrer le potentiel de l’imagination humaine au delà du temps qui passe. La particularité de cette sculpture est qu’elle est déclinée en lampe « en kit », c’est à vous de la monter afin de mettre en pratique votre coté maker !

# Projection du web-documentaire DIY Manifesto

Le stand s’est transformé, pendant quelques instants, en une salle de cinéma afin de diffuser le web-documentaire DIY Manifesto « Film II : réseau 48217 ». Les visiteurs ont ensuite pu échanger avec l’une de co-auteures Hélène Bienvenu. Façonné entre Détroit et l’Europe, ce documentaire interactif et participatif explore le mouvement du “Do It Yourself” comme une nouvelle manière collaborative de vivre et de penser la communauté.

# Dédicace de Mathilde Berchon

Paru aux Editions Eyrolles, le livre « L’impression 3D 2ème édition » était à l’honneur lors de la Maker Faire Paris. Mathilde Berchon, venue de San Francisco, nous a fait le plaisir de s’installer sur le stand de La Fonderie en plein cœur du Centquatre pour dédicacer son livre.

# Educaduino : arduino français pour l’éducation

La démonstration du caractère « maker » de La Fonderie ne serait rien sans la présentation d’Educaduino, une version made in France d’Arduino petite carte électronique originellement conçue en Italie. Elle se destine à l’apprentissage du « making » et de la conception d’objets interactifs pour les élèves français. C’est un moyen ludique d’aborder des notions aussi fondamentales que la conception, la réalisation, la programmation, les mathématiques, les sciences, ou encore le travail collaboratif.

La Maker Faire vous a prouvée que nous pouvons tous être des makers à tout âge et tout niveau. Si vous n’avez pas eu l’occasion de venir à cet événement, l’année n’est pas terminée, le mouvement florissant des makers et La Fonderie vous réservent encore de belles surprises.

 

 

A PROPOS DE L'AUTEUR

Laura Vignier
Laura Vignier